Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Athlétic Club Herblinois - l'athlétisme à Saint Herblain

Ils sont MARATHONIENS

Ils sont MARATHONIENS
Ils sont MARATHONIENS
Ils sont MARATHONIENS
Ils sont MARATHONIENS
Ils sont MARATHONIENS

Carole QUIEC, Jérôme CHEVREUX et Mickaël RIALAND, ont choisit La Rochelle et pour deux d'entre eux, devenir MARATHONIEN !

Ils ont bravé le vent et la pluie mais ils l'ont fait, et dans le tableau de marche fixé avec le Coach ! 

En  plus de leurs jambes, ils ont couru avec leur tête !

BRAAAAAAAVOOOOO

Le récit de Jérôme :

" 1er marathon pour carole et moi ou après une bonne préparation nous partons tous les deux confiants, mickaël étant habitué à faire de bien plus longues distances, nous ne faisons pas beaucoup de soucis pour lui.
Petite déception pour carole et moi dans la mesure où nous ne courons pas ensemble puisque les femmes courent dans un sas différent des hommes et que, en plus, il y a deux lignes de départ.
Du coup, cela va nous obliger à courir tout seul  pendant le marathon. 
Les grosses difficultés ont commencé aux alentours du 31ème kilomètre avec des faux plats et des rafales de vent à 70km/h de face!
Mickaël finit son marathon en 03h15, carole en 04h19 et moi en 04h18.
Le coach nous avait concocté un plan d'entrainement marathon pour le faire en 04h15 mais au vu des conditions climatiques, carole et moi sommes satisfaits de notre chrono pour ce premier marathon!
Mal aux jambes à l'arrivée et la vague impression de marcher comme un vieillard mais le contraire aurait été étonnant! "

Le même jour, avait lieu un 10km sur lequel père et fils de la famille COROLLEUR allaient s'affronter !

A ce petit jeu, la jeunesse l'a emportée avec un beau chrono de 42'57" pour Morgan et 43'27 pour Gilles.

Corentin ROMILLY a lui aussi pris le départ de ce 10km, son commentaire :

" Je n'ai pas atteint mon objectif de passer sous les 45', avec un temps de 45'50, mais je suis tout de même très content :) 
Je baisse mon record d'1min10, je suis homogène sur toute la course (pas de creux ou de gros pics d'accélération comme je pouvais faire avant), et je termine sans souffrance ;) 
Les tours de piste commencent à payer :) J'ai eu une grosse pensé pour les marathonien(ne)s, surtout avec cette météo..."
 
Félicitation à tous,
Corentin je te le promet, en mars prochain tu passeras  sous les 45 !

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article