Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Athlétic Club Herblinois - l'athlétisme à Saint Herblain

Ah, les goûts & les couleurs...

Constance en relais sur le marathon vert de Rennes (g) / Gilles et son fils aîné Damien au marathon de Toulouse (d)Constance en relais sur le marathon vert de Rennes (g) / Gilles et son fils aîné Damien au marathon de Toulouse (d)

Constance en relais sur le marathon vert de Rennes (g) / Gilles et son fils aîné Damien au marathon de Toulouse (d)

C'est l'éternel débat... ou pas. Certains affectionnent le 10km et plus généralement les courtes distances, quand d'autres préfèrent les longues distances pour la gestion de course qu'elles permettent. Et puis d'autres se retrouvent plus ou moins dans l'une, plus ou moins dans l'autre.

Cette disparité, c'est ce qui fait la richesse d'un groupe, et de plus en plus celle du groupe "hors stade", qui tutoie la cinquantaine de membres cette saison ! Le week-end qui vient de s'écouler en est la parfaite illustration. La performance en or de Pierre, le marathon vert de Constance, la vie en rose de la famille Corolleur... une histoire de couleurs je vous dit !

Allons dans le choletais, pour les... Foulées choletaises. Deux des nôtres représentaient le club sur l'épreuve, et de belle manière. Pierre Jeannin a livré un véritable récital, à une vitesse moyenne de 17,4km/h (!) et 34"29 d'efforts soutenus (temps officiel) et une 46ème place sur 762 dans sa catégorie (SEH). Peut-être cherchait-il à échapper à Sylvain Bonnet, (qui au passage rejoint le comité directeur du club depuis la dernière AG) et en 38"31 (temps officiel) a franchi la ligne d'arrivée, avec une vitesse moyenne déjà élevée, à 15,4km/h.

Quittons la grisaille du grand ouest pour la météo clémente de la ville rose avec la famille Corolleur. Et là, c'est une course = un Corolleur ! Honneur aux dames avec Muriel, qui s'était alignée sur le 10km, (course intégrée au Marathon de Toulouse Métropole) avec une belle réussite puisque 52"04 lui ont suffit pour boucler la distance. Notons qu'elle s'octroie rien de moins que la 792ème place sur plus de 2200 arrivants. Mais Muriel s'est vue griller la politesse par son fils cadet, Morgan, qui semblait bien pressé : 42"14 et j'attends maman ! Papa Corolleur était lui avec l'aîné de la fratrie, sur le semi-marathon. Et Gilles, toujours appliqué et rigoureux, a très bien su traduire ces qualités puisqu'il passe la ligne en 1h35"17s, (286ème/2914 arrivants) un très beau chrono, réalisé avec un entraînement très relatif puisque notre athlète revenait progressivement de blessure qui l'a tenu éloigné plusieurs semaines des routes et sentiers. En seniors hommes, Damien est arrivé quelques cinq minutes après, soit 1h40"35s pour une performance sur les traces de son père. La relève ?

On poursuit avec Constance Guéné, une des nombreuses nouvelles venues au club, qui s'est mise au vert avec le marathon du même nom, à Rennes. Rappelons que l'épreuve bretonne plante un arbre pour chaque kilomètre parcouru, ce qu'on ne peut qu'encourager. Et quoi de plus sympa que de faire cela entre copines ? Le marathon relais est là pour ça, et Constance a le succès modeste, puisque c'est presque penaude qu'elle nous annonce 37"56 pour 8,3km, et une 45ème place au général pour l'équipe, ce dont la dite équipe pouvait bien évidemment se réjouir ! C'est aussi une façon sympathique de vivre autrement l'épreuve "reine" de la course à pied.

Clôturons ce week-end épique avec Emilie Garnier (qui n'est autre que la soeur de notre gloutonne du bitume, Amandine Garnier). Je ne sais laquelle des deux inspire l'autre, mais Emilie accroche dans sa catégorie (SEF) la 116ème place sur 737, ce qui est plus qu'honorable. 1h49"27s exactement pour une performance enlevée au semi-marathon du Bois de Vincennes.

Enfin, plus proche de nous à Vertou, Jean-Claude Sauviat a vu une de ses étoiles filer à pleine vitesse puisque Béchir Massri a plié les 5,6km des "Foulées vertaviennes" (de nos confrères du RCN) en 19"57, mais accroche surtout la deuxième place de sa catégorie (Espoirs). Bravo à lui !

 

 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Stephane 26/10/2017 08:05

Toutes les distances de la course hors stade n'auraient été représentées si notre blogueur Romuald n'avait participé à la distance mythique du Marathon de Rennes qu'il boucle en mode sortie longue en 3h42. Bien sûr je féliciterai tous nos athlètes et suis certain qu'ils ont pris du plaisir entre amis ou en famille mais je me dois de féliciter particulièrement Pierre qui réalise un temps exceptionnel qui vient là couronner son amnegation aux entraînements. Bravo à toutes et tous.