Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Athlétic Club Herblinois - l'athlétisme à Saint Herblain

Et la lumière fut !

Et la lumière fut !Et la lumière fut !

Nous n'allons pas vendre la peau de l'Ours avant de l'avoir tué, mais force est de constaté que notre réunion de mercredi soir avec M. Bertrand AFFILE et ses services a plutôt été constructive.

Suite aux courriers et articles adressés à la ville, Jérôme Valette et moi-même avons été reçu par M. Le Maire, accompagné de Mme ABIDI, adjointe aux sports ainsi que de ses responsables de services, pour échanger sur la vie de l'ACH et la place de l'Athlétisme au cœur de la ville de St Herblain.

M. Le Maire convient que la situation actuelle, sur le  plan des structures permettant la pratique de notre discipline, est regrettable.

Le projet de départ de la  ville était de faire l'acquisition du site de la Bergerie pour le rénover et ainsi disposer d'un outil digne de ce nom, hors cela n'a pu se faire compte tenu de l'état de délabrement dans lequel des occupants illicites de plusieurs mois ont laissés les lieux.

Bertrand AFFILE  convient qu'il faut travailler sur un projet pour les 4 ans à venir pour doter la commune d'un complexe digne d'une commune de 45 mille habitants.

Mais au delà, il y a notre quotidien !

La saison dernière, dans l'attente de la livraison du site de la Bergerie, nous avons dû pratiquer les entraînements sur la piste du Collège Anne de Bretagne, sous les feux de quelques projecteurs sur accus. C'était une solution provisoire qui ne permettait pas de travailler en toute sérénité et sécurité, et pour compliquer les choses, la rénovation du Gymnase de la Bourgonniere entraîne pour cette saison, l’impossibilité d'utiliser les vestiaires.

M. le Maire a convenu que la situation, compte tenu qu'il nous faudrait s'en satisfaire pour les 4 à 5 ans qui viennent, n'était pas tenable et a demandé à ses services de faire chiffrer un éclairage à demeure sur notre piste du Collége Anne de Bretagne, ainsi que la mise en place d'un vestiaire provisoire "type Algeco" qui lui, ne serai installé que le temps nécessaire aux travaux du Gymnase. Celui-ci a aussi convenu que ces équipements ne devaient pas nous être livrés au 15 avril.

Les échanges ont été constructif et plutôt encourageants, souhaitons que les actes soient du même acabit.

A suivre.....

Partager cet article

Commenter cet article